ActualitésArticlesÉlections législatives 2017Politique

Résultats des élections législatives 2017

Nous voici donc avec une assemblée qui n'est pas du tout représentative des opinions politiques des Français(e)s. 

Un mouvement politique qui n'a obtenu que 28,21% des suffrages exprimés au premier tour et 43% des mêmes suffrages au second tour se voit attribuer 306 sièges à l'Assemblée Nationale ce qui lui permet d'avoir la majorité absolue. 

C'est bien sûr le système électoral à deux tours qui provoque ce paradoxe. Mais comment les Français peuvent-ils accepter une telle situation? La volonté populaire est tout simplement bafouée.

Quand on sait que le pouvoir en place va prendre des décisions qui vont avoir un impact brutal sur la vie de millions de personnes, on est en droit de se demander si un régime dictatorial et totalitaire n'est pas en train de se mettre en place.

C'est d'autant plus vrai que la participation à été inférieure à 50% lors des deux tours. Ce qui rend l'Assemblée actuelle encore moins représentative et à mon sens elle est donc illégitime.

Les Français ne vont pas se révolter, ce serait trop beau. On n'a donc pas d'autre choix que de se résigner et travailler pour convaincre qu'un changement de système électoral est nécessaire. 

Il faut introduire la proportionnelle aux élections législatives et ne plus avoir peur de l'absence d'une majorité absolue au sein de l'Assemblée. L'absence de majorité absolue obligera les différentes forces politiques à construire des coalitions. De vraies coalitions qui prendront appui sur la volonté populaire. Le débat démocratique sera alors d'une tout autre nature, l'objectif n'étant plus alors d'écraser l'adversaire par tous les moyens mais de défendre un programme clair, précis, inventif afin de pouvoir le faire valoir face à un éventuel partenaire de coalition. La stabilité du pouvoir peut être garantie par des règles inscrites dans la Constitution.

L'Assemblée Nationale si les députés avaient été élus à la proportionnelle intégrale.

Sources:

Ouest-France Article Ouest-France

linternaute.com

Ministère de l'Intérieur

Share

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of